bonbons-festif.com

Un site web sur les bonbons

Véritable délice, le bonbon enchante nos fêtes et adoucit les moments de la vie. Il n’en a pas toujours été ainsi et sur Bonbons-festif, nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur cette friandise.


D’OÙ VIENT LE MOT BONBON ?

Si l’on se réfère au dictionnaire Trésor de la Langue Française, le mot « bonbon » provient d’une locution enfantine et d’un mot d’enfant qui veut tout simplement dire quelque chose de bon à manger. Il serait ainsi une sorte de dédoublement répétition du mot « bon ». Dans la droite ligne de cette origine, sa racine remonterait donc au latin « Bonus ».


Les origines historiques du bonbon

Longtemps, le bonbon a été un produit de luxe, consommé uniquement par les plus fortunés et les élites. Il prenait alors souvent sa source dans des produits naturels ou des épices que l’on avait découverts depuis peu, et souvent venus de destinations lointaines. C’est seulement à partir du XIXème siècle que le public a pu profiter de cette friandise, notamment à partir du développement de l’industrie sucrière à base de betterave de sucre.

Bien avant cela, on peut faire remonter l’origine du bonbon à la Perse Antique. L’histoire conte, en effet qu’autour de 600 ans avant notre ère, les Perses, avaient fait une découverte extraordinaire : une espèce de roseau produisait une sorte de miel, sans avoir recours aux abeilles. Ils ont alors considéré cette confiserie naturelle comme un mets de choix et en ont gardé jalousement l’origine. Le roseau en question était, vous l’avez deviné, la canne à sucre et on peut voir là un des plus anciens ancêtres du bonbon. Le temps passa et près de 300 ans plus tard, le célèbre conquérant Alexandre le Grand fit découvrir la canne à sucre autour de la Méditerranée. Les Grecs et les Romains prirent ensuite le relais, en utilisant ce produit naturel, essentiellement, à des fins thérapeutiques. A l’aide du sucre de canne, ils soignaient ou purgeaient les reins, l’estomac, les intestins ainsi que la vessie des patients. Ils intégrèrent également ce produit dans la confiserie pour obtenir certaines friandises. De son côté, le monde arabe allait également connaître la canne à sucre et la cultiver.

Pour que l’Europe découvre le sucre de canne et son usage, il faudra attendre le Moyen-âge et les croisades. Avant cela, on connaissait bien sûr les douceurs à base d’autres sucres naturels comme les fruits confits ou les friandises à base de miel. A son arrivée sur les terres occidentales, le produit de la canne restera toutefois réservé à une élite de nobles et de seigneurs qui verront dans ce mets délicat toute la marque de l’exotisme et le charme de contrées lointaines. Il faudra même attendre la fin du XVème siècle pour que son usage soit adopté de manière plus marqué dans les préparations culinaires et gourmandes.

Les siècles passèrent et, au fur et à mesure que la canne à sucre entrait dans les cuisines, d’autres bonbons voyaient le jour. Bientôt, les recettes allaient s’enrichir et on verrait apparaître les grands classiques : le nougat blanc, la praline, les sucres d’orge, les berlingots, ou encore les marrons glacés. Après cette longue histoire, c’est tout un monde de saveur et de douceur qui s’ouvre aujourd’hui devant nous et le bonbon s’est même invité, avec le temps, dans de célèbres fêtes traditionnelles que vous pourrez découvrir ici.

Pour essayer vos talents de confiseurs à la maison et étonner vos invités, nous vous proposerons aussi de belles recettes de bonbons festifs.

Enfin, loin de l’univers enfantin, les bonbons ravissent aussi les papilles des plus grands et sont de toutes les célébrations. Bonbons alcoolisés, bonbons épicés et piquants, on en retrouve même aujourd’hui des bios pour les consommateurs les plus exigeants ! Plus surprenant encore, le phénomène a démarré du côté outre-atlantique mais a fini par prendre de l’ampleur pour se retrouver jusque dans nos casinos: on retrouve les bonbons à la fête dans les établissements de jeux les plus prestigieux. Nous vous présenterons quelques-uns des jeux de Casino qui proposent d’associer à leur douceur sucrée la saveur des jeux de hasards et vous verrez que les bonbons sont aussi pour les grands : candy, friandises et jackpots.

Retour en haut